Professeur Tryphon Tournesol

Très distrait, affligé de surdité, intuitif et sentimental à l'extrême, il établit avec le réel, au moyen de son pendule, des connexions inattendues, tantôt complètement loufoques. D'abord fin bricoleur, puis inventeur astucieux, Tournesol ira jusqu'à concevoir la fusée atomique qui mènera Tintin sur la Lune. Plus tard, les convoitises militaires suscitées par son appareil &endash; ultrasons ("L'affaire Tournesol"), l'inciteront &endash; se reconvertir dans l'horticulture.

"Les personnages de savants distraits intéressaient Hergé depuis longtemps. Le Nestor Halambique du Sceptre d'Ottokar en est assurément le plus bel exemple, mais même L'Oreille cassée contenait déjà une apparition tournesolesque avant la lettre, quoique la distraction de l'homme qui s'adresse à un perroquet en s'excusant de l'avoir pris pour un oiseau soit infiniment plus caricaturale que celle de notre professeur. Comme bien des éléments de l'œuvre d'Hergé, Tryphon Tournesol eut son modèle dans le réel, ainsi que le confirme l'auteur lui-même: physiquement, Tournesol et son sous-marin, c'était surtout le professeur Auguste Piccard et son bathyscaphe. Mais un Piccard en réduction car le vrai était trop grand. Il avait un cou interminable qui surgissait d'un col trop large. Je le croisais parfois dans la rue et il m'apparaissait comme l'incarnation même du savant. J'ai fait de Tournesol un mini-Piccard sans quoi j'aurais dû agrandir les cases des dessins. En fait, même le prénom du personnage a été repris par Hergé a une personne réelle. Ce merveilleux Tryphon, si délicieusement anachronique, fut en effet emprunté par l'auteur à un menuisier de sa connaissance. A lui seul ce prénom, couplé avec ce patronyme qui explique l'intérêt du professeur pour l'astronomie, résume l'ensemble du personnage. Tant par son physique que par ses manières, Tournesol est un vivant anachronisme, et un subtil contraste s'établit entre son comportement, qui date d'un siècle au moins, et des inventions toujours à la pointe du progrès. Car si, psychologiquement, Tournesol est resté semblable à lui-même, il n'en va pas de même de sa carrière scientifique dont le moins qu'on puisse dire est qu'elle a connu des bonds prodigieux. Michel Serres l'écrivait fort bien : L'itinéraire fut exemplaire. Le petit inventeur pour concours Lépine était devenu physicien nucléaire. Du grenier ou les lits à bascule et les machines à brosser les habits pullulaient, il était passé au laboratoire atomique.

Du reste, le bonhomme est curieux de tout, de botanique autant que de physique, d'électronique aussi bien que de radiesthésie, et il semble bien qu'Hergé lui ait donné un peu de sa passion pour l'occultisme et la parapsychologie. En fait, les nouvelles inventions de Tournesol, si déconcentrantes qu'elles puissent d'abord paraître, servent fréquemment de point de départ aux aventures des héros. Que le savant se préoccupe de la conquête de l'espace, et voilà nos personnages qui partent sur la Lune; qu'il mette au point une arme dangereuse, et Tintin et Haddock devront l'arracher aux mains des militaires. Pourtant, si la fonction de Tournesol est celle d'un savant, il semble que ce soit surtout un rôle de poète que le personnage joue à l'intérieur de la famille. Lunaire, rêveur et secrètement sentimental, c'est une note de fraîcheur et de fantaisie que, paradoxalement, le professeur vient apporter dans la série."